Amadeus : Coup de tonnerre sur l’emploi dans les Alpes-Maritimes

Dans le cadre d’un plan mondial de suppressions d’emplois, Amadeus prévoit 320 départs « volontaires » sur le site de Sophia-Antipolis avant la fin de l’année et entend également se séparer de près de 800 sous traitants informatiques qu’elle emploi sur le site ! Si l’on y ajoute la multitude d’emplois indirects que crée la présence des salariés par leur consommation en biens et en services, cela laisse augurer une réelle déflagration pour la situation de l’emploi pour la zone d’Antibes Sophia-Antipolis et plus globalement pour les Alpes-Maritimes. Est-ce qu’Amadeus perd de l’argent ? Non ! Bien au contraire avec 40% de marge bénéficiaire avant intérêts, impôts et amortissements, Amadeus affiche une rentabilité supérieure à certains GAFAM. Il s’agit purement d’un choix financier pour contenter les actionnaires. Depuis 2010 et la réintroduction en bourse de la société, elle a versé plus de 4 milliards d’euros de dividende et rachat d’action ! Pour la direction, ce sont donc les salariés doivent payer la facture et qui constituent la variable d’ajustement.

C’est un scandale financier en face duquel les pouvoirs publics comme les élus locaux ne peuvent rester de simples spectateurs muets. Combien Amadeus a reçu d’aides publiques via des subventions et des crédits d’impôts divers qui au lieu d’aller aux salariés et au développement réel de l’entreprise sont partis directement dans le casino de la finance internationale ?

Les salariés et leurs familles ne peuvent être les victimes de choix financiers faits par leurs dirigeants. L’Etat doit pouvoir empêcher une entreprise aussi rentable et versant autant de dividendes aux actionnaires de pouvoir licencier ! La question de la démocratie dans l’entreprise se pose pleinement, les véritables créateurs de richesses sont les salariés. Ils doivent décider de la gestion et des choix stratégiques. Les capitalistes et grands patrons aiment à dire qu’ils « prennent des risques ». On voit dans ce cas encore que s’ils en prennent, ce sont chez les salariés que les répercussions se font surtout sentir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :