Violences urbaines à Nice : Communiqué du PCF 06

La ville de Nice et en particulier ses quartiers les plus populaires (Ariane, Liserons, Moulins) sont en proie à des actes d’une violence inouïe depuis plusieurs semaines.

Quelles qu’en soient les raisons et les causes, ces violences sont inacceptables. Elles mettent en danger de nombreuses personnes et créent un climat de tension et de peur.

Les citoyens ont droit à la tranquillité et à la sécurité.

Une réponse de protection publique forte est nécessaire. Elle doit s’articuler autour de la présence des forces de police et de justice, d’investigations sérieuses de lutte contre les trafics nationaux et internationaux, du démantèlement des réseaux de blanchiment d’argent, de la fermeture des paradis fiscaux dans lesquels de grandes banques françaises prospèrent. L’hypocrisie doit cesser.

La puissance publique doit œuvrer sereinement afin de ramener la sécurité et la tranquillité.

Or les forces de police, les services de justice, de protection de la jeunesse, ont été amputés de leurs moyens humains et matériels par les politiques libérales conduites depuis de trop nombreuses années.

Il est grand temps que des moyens sérieux soient affectés à nos services régaliens.

D’autre part, si la Rénovation Urbaine apparaît comme nécessaire dans certains quartiers populaires, elle est largement insuffisante pour enrayer le mal-être et parfois la misère que connaissent leurs habitants. Aux Moulins, le quartier a été quasiment rénové de fond en comble, du moins les bâtiments et l’urbanisme. Mais le chômage et les petits boulots persistent, source de précarité et désœuvrement.

Quant à la demande de décentralisation de nouvelles compétences, notamment en matière de police, par les Maires de droite du littoral azuréen, il serait déjà utile qu’ils tirent des premiers bilans transparents et critiques de leurs actions. En effet, la compétence Politique de la Ville est pilotée par les intercommunalités de type Métropole et Communauté d’agglomération.

Et si l’Etat leur semble défaillant sur plusieurs points, ces élus y ont pris leur part en approuvant ou conduisant la baisse des budgets nationaux.

Le Parti Communiste Français demande :

– Des moyens pour nos services publics de police, de justice, d’aide sociale, d’éducation en augmentant les budgets et en prélevant les profits des grandes fortunes,

– L’interdiction reelle des paradis fiscaux, machines à blanchir l’argent des trafics de toute nature,

L’augmentation immédiate des salaires les plus bas, notamment en passant le SMIC à 1800€ brut (1400€ net),

La réorientation et la diversification de l’économie locale au lieu du Tout-Tourisme.

La mise en œuvre de véritables politiques d’accompagnement et d’éducation de la jeunesse, de réinsertion sociale et économique, de santé. 

Le secrétariat départemental du PCF 06

Sophie Bournot-Poulet

Eliane Guigo

Marie-Chantal Guzman

Jean-Marie Langoureau

Philippe Pellegrini

Un commentaire sur “Violences urbaines à Nice : Communiqué du PCF 06

Ajouter un commentaire

  1. Tant qu’il y auras le chomage cela continueras , les gens se debrouillent comme il peuvent pour pouvoir survivre et les marchands de drogues en profite

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :